coup de coeur

de tout et de rien
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 actu

Aller en bas 
AuteurMessage
brigitte

avatar

Nombre de messages : 99
Localisation : amiens
Date d'inscription : 13/02/2006

MessageSujet: actu   Jeu 23 Fév - 19:32

Mad Interpellés samedi, ils ont été placés sous mandat de dépôt lundi soir à la maison d'arrêt de Bois d'Arcy.


Ils seront jugés le 13 mars prochain devant la 7e chambre du tribunal correctionnel de Versailles. L'audience a été renvoyée au mois prochain à la demande d'un des prévenus. Ils devaient initialement être jugés lundi, en comparution immédiate pour "violences aggravées" sur six pompiers et pour "participation avec armes à un attroupement".


Publié le 07/02 à 14:54

Six pompiers, intervenus samedi soir pour éteindre une voiture en feu, ont été pris à partie par soixante jeunes. Les six hommes essayaient d'éteindre une voiture bélier qui avait été lancée vers 19h15 contre les grilles d'un poste de police de la commune. Les pompiers ont été malmenés par une soixantaine de jeunes armés de manches de pioches, les visages dissimulés qui leur ont jeté des pierres. Deux des pompiers ont été blessés et hospitalisés à Poissy.

Le poste est situé dans le quartier de La Noé, rue des Petits-Pas. La police a déployé de nombreux hommes sur place pour faire revenir le calme. Trois jeunes gens, âgés de 19 à 21 ans, ont été interpellés après les violences. Ils ont vu leur garde à vue prolongée dimanche soir. Ils sont poursuivis pour "dégradations volontaires de bien d'utilité publique", "violences volontaires en réunion sur personnes dépositaire de l'autorité publique" et "violences volontaires en réunion" et devraient être déférés lundi après-midi au parquet de Versailles.

A la lecture des évènements, une question se pose. Cette montée de tension serait-elle la conséquence du décès d'un jeune, jeudi, tué par un policier lors d'un braquage à Paris ? En effet, Djibril, 25 ans, était originaire de Chanteloup-les-Vignes. Pour la Préfecture de Versailles, la plus grande prudence est de mise quant à l'interprétation de ces actes de violence. En effet, rien ne prouve actuellement qu'il existe un lien entre ces deux affaires. Le fait que le jeune homme décédé soit originaire de Chanteloup et que les violences de samedi s'y soient déroulées n'est peut-être qu'une simple coïncidence. Les violences de samedi ne sont peut-être un acte de violence gratuite. Une chose est néanmoins certaine dans ces violences de Chanteloup-les-Vignes, c'est que les pompiers sont tombés dans un véritable guet-apens. Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://dylive.winnerforum.net
 
actu
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 76 Actu.
» L'actu en dessins humoristiques
» LE TERRIBLE (SNLE)
» Parlement Européen (actu)
» L'artiset Comedien Congolais 2 Minutes poignarder a plusieurs reprise a cause d'une fille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
coup de coeur :: discussion :: sapeurs pompiers-
Sauter vers: